focus sur réminiscences

“…Il donne à voir le jeu subtil entre transparence et opacité, de la même façon que nous le retrouvons dans une autre pièce intitulée réminiscences qui a la particularité de faire corps avec le mur, comme si support et œuvre se confondaient, renforçant l’idée du palimpseste.

Art textile, sabine cibert, Art contemporain, Toiles grands formats, Itinéraire grand format, partitions textiles,

réminiscences, outre sa référence à Kandinsky, projette un infini, le damier noir et blanc ne cessant de reposer la question de l’origine. Sans doute ces impressions sont-elles entretenues par le travail sur l’envers, utilisant la technique d’assemblage dite kuna mola  ou appliqué inversé  qui est une sculpture sur tissus produite traditionnellement par les femmes amérindiennes, inspirée de dessins géométriques dont elles s’ornaient le buste nu. réminiscences ainsi que les espace-temps proposent donc une belle définition de créer  : d’abord, initier un rapport au(x) monde(s), au(x) langage(s) et aux savoir-faire puis s’en détacher ; ensuite, garder le double principe d’harmonie et de respiration de l’œuvre, constituant sans doute un accès au sacré, du moins à la sublimation…”

Chantal Danjou
poète, romancière et essayiste
janvier 2017

Document sans titre